Vous vous trouvez ici:

Publications Formation & recherche

Tête et cerveau - illustrationDans cette section, vous trouverez les audits du CDF en lien avec les questions de formation, de recherche et d’innovation.

Audit Bibliothèque Werner Oechslin - École polytechnique fédérale de Zurich

Le Contrôle fédéral des finances (CDF) a effectué un audit concernant la Bibliothèque Werner Oechslin. Le présent rapport montre les résultats des activités d’audit réalisées au cours de la période du 26 mars au 9 décembre 2020.

Numéro d'audit: 20502

Audit de construction Centrale thermique et Centre de données à Ecublens - École polytechnique fédérale de Lausanne

L’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) procède à la modernisation de la centrale thermique de son campus d’Ecublens (VD) et installe en parallèle sur le toit un nouveau Centre de données (Datacenter). Ce projet ambitieux sur le plan technique est financé par deux crédits d’engagement d’un montant total de 73 millions de francs. Le projet se base sur des pompes à chaleur alimentées exclusivement par de l’eau du lac, ce qui doit permettre à l’EPFL, selon son plan directeur de l’énergie, de continuer à bénéficier d’une empreinte carbone faible pour son alimentation en énergie. De plus, la combinaison entre la centrale thermique et le Datacenter vise à augmenter au maximum les synergies énergétiques à l’avenir.

Numéro d'audit: 19436

Audit Gouvernance de la Fondation suisse pour la promotion des échanges et de la mobilité - Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation / Office fédéral de la culture / Office fédéral des assurances sociales

Début 2016, la Fondation suisse pour la promotion des échanges et de la mobilité (FPEM) a été créée par trois offices fédéraux et par la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP). Elle remplace la « Fondation ch », l’agence chargée des échanges et de la mobilité. Dès 2017, la FPEM est l’entité juridique responsable de l’agence nationale pour la promotion des échanges et de la mobilité « Movetia ». Elle affiche des charges et des produits d’exploitation d’environ 4 millions de francs par année. Ce montant ne correspond pas seulement aux charges opérationnelles au sens strict, puisque les 27 collaboratrices et collaborateurs (EPT) exécutent des mandats de prestations au profit des offices fédéraux, pour lesquels la fondation est rémunérée. Les programmes de soutien réalisés pour la Confédération représentent un total d’environ 33 millions de francs (chiffre de 2018). Deux fondations privées financent aussi des projets de Movetia.

Numéro d'audit: 19350