Drucken

Evaluation Les programmes d’emploi temporaire et les stages professionnels : efficacité, exécution et surveillance de l’assurance-chômage

Numéro d'audit: 13470

Le Contrôle fédéral des finances (CDF) a évalué deux des onze mesures de marché du travail proposées par l’assurance-chômage: les programmes d’emploi temporaire (PET) et les stages professionnels. Ces deux mesures ont coûté environ 190 millions de francs en 2013. Dans l’ensemble de la Suisse, 33 000 demandeurs d’emploi ont suivi un PET et 1800 autres ont effectué un stage professionnel, soit respectivement 20 et 1% de tous les demandeurs d’emploi pour cette année-là. Un programme durait en moyenne 3 à 4 mois, un stage professionnel 4 mois et demi. Un maximum de six mois est autorisé. L’effet de ces mesures, leur exécution au niveau cantonal et leur surveillance ont été analysés à l’exemple de huit cantons et des mesures nationales. Ces cantons sont l’Argovie, Berne, Genève, Lucerne, Schwyz, St-Gall, le Tessin et le Valais. Les mesures nationales consistent en des PET et des stages professionnels ouverts aux demandeurs d’emploi de tous les cantons. Les deux mesures sont censées favoriser une réinsertion rapide et durable de chômeurs considérés comme difficiles à placer.