Vous vous trouvez ici:

Publications Projets informatiques

EcranDans cette section, vous trouverez les audits du CDF sur les grands projets informatiques de la Confédération.

Audit Projet informatique clé Surveillance des télécommunications - Département fédéral de justice et police

Le Contrôle fédéral des finances (CDF) a soumis le programme Surveillance des télécommunications à un troisième audit. L’accent a été mis sur la planification globale actualisée, rendue nécessaire par divers retards dans le calendrier. Avec le programme Surveillance des télécommunications, le système de traitement du Service Surveillance de la correspondance par poste et télécommunication (Service SCPT) ainsi que les systèmes d’information de police de l’Office fédéral de la police vont être adaptés. Dans un premier temps, le Département fédéral de justice et police (DFJP) avait prévu d’investir 112 millions de francs dans le développement de la surveillance des télécommunications de la police judiciaire. À cette fin, le Parlement avait approuvé un crédit d’engagement (CE) de 99 millions de francs en 2015.

Numéro d'audit: 20376

Audit Projet informatique clé DaziT - Administration fédérale des douanes

Avec le programme DaziT, l’Administration fédérale des douanes (AFD) simplifiera considérablement ses relations d’affaires avec les citoyens et les entreprises d’ici à la fin de 2026. Pour les partenaires commerciaux, l’AFD souhaite obtenir un allègement annuel de près de 125 millions de francs. Dans l’administration, les optimisations devraient permettre de supprimer et de déplacer au moins 300 postes administratifs dans le domaine du contrôle et de réduire de 20 % les coûts d’exploitation informatique. Depuis le dernier audit du Contrôle fédéral des finances (CDF), les coûts totaux du programme ont augmenté de 38,5 millions de francs pour atteindre un total de 465,3 millions. Les surcoûts s’expliquent par des charges de personnel internes supplémentaires.

Numéro d'audit: 20287

Audit Synergies potentielles des portails informatiques fédéraux - Chancellerie fédérale – TNI

Les échanges numériques entre les autorités, la population et les entreprises s’effectue en partie par l’intermédiaire de solutions individuelles, en partie par le biais de portails regroupant plusieurs solutions. Au fil du temps, les principaux portails de la Confédération ont pour la plupart été créés séparément les uns des autres.

Numéro d'audit: 20386