Vous vous trouvez ici:

Publications Projets informatiques

EcranDans cette section, vous trouverez les audits du CDF sur les grands projets informatiques de la Confédération.

Audit Stratégie ERP-TIC 2023 - Unité de pilotage informatique de la Confédération

En juin 2017, le Conseil fédéral a choisi le progiciel SAP S/4HANA comme nouvelle solution pour les processus de soutien de l’administration fédérale (finances, logistique, ressources humaines…). L’Unité de pilotage informatique de la Confédération (UPIC) a élaboré une première version de la stratégie pour cette nouvelle plateforme (stratégie ERP-TIC 2023). Les programmes de mise en œuvre incluent la modernisation des processus de travail, tant dans le domaine civil que militaire. Prévus jusqu’en 2025, ces programmes sont actuellement devisés à 665 millions de francs.

Numéro d'audit: 18503

Accès au document selon LTrans Audit transversal de la sécurité informatique de la Confédération - Unité de pilotage informatique de la Confédération

Dans ce quatrième audit transversal de la sécurité informatique de la Confédération depuis 2011, le Contrôle des finances (CDF) a examiné la mise en œuvre des mesures de protection de base des technologies de l’information. Ces mesures sont regroupées au sein d’un catalogue de 17 chapitres, édité par l’Unité de pilotage informatique de la Confédération (UPIC). Leur mise en œuvre est du ressort tant des fournisseurs (FP) que des bénéficiaires de prestations (BP), et doit être documentée. Les pratiques des sept départements, de la Chancellerie fédérale, de cinq fournisseurs de prestations et de l’UPIC ont été passées en revue. Douze applications critiques ont également été examinées. Enfin, le CDF a évalué la mise en œuvre du processus de gestion des risques liés à l’espionnage ainsi que celle des recommandations issues des audits transversaux antérieurs.

Numéro d'audit: 16255

Audit Développement et exploitation du système informatique MISTRA - Office fédéral des routes

L’Office fédéral des routes (OFROU) est responsable de l’exploitation et de l’entretien de plus de 1800 km de routes nationales (RN) depuis 2008. Cinq filiales se chargent de gérer la maintenance, c’est-à-dire de planifier l’assainissement des tronçons autoroutiers. Les données requises à cet effet sont enregistrées et actualisées dans le système d’information pour la gestion des routes et du trafic (MISTRA). Les coûts d’entretien et d’exploitation des applications métier avoisinent 10 millions de francs par an.

Numéro d'audit: 18176